[Ligue1] Le FC Metz accroche Reims

first_img Partager Le FC Metz a égalisé après avoir été longtemps mené par le Stade Reims, mais le match nul ne convient ne convient à aucune des deux équipes. Lyon a contenu Nice (2-1) samedi pour remonter dans la première partie du classement de la Ligue 1, alors qu’Angers a battu Nîmes 1-0 et délogé provisoirement Marseille de la place de dauphin du Paris SG.Grosse frustration pour Reims, qui menait grâce à son défenseur central Axel Disasi (7e): Adama Traoré a ramené Metz à hauteur et privé les Champenois de la troisième place provisoire! “On n’était vraiment pas au niveau en première mi-temps” concédait l’entraîneur du FC Metz Vincent Hognon à l’issue du match. “On prend un but rapidement sur coup de pied arrêté et après on est en perte de confiance.” Même en revenant au score, les messins peuvent pourtant nourrir des regrets “On a su revenir et on aurait même pu l’emporter en fin de match avec des situations chaudes. Le positif c’est qu’en début de saison, on aurait perdu ce genre de match. Je suis très satisfait de la manière dont on est revenu après la mi-temps dans la détermination, l’intensité. J’ai vu des joueurs avec du caractère.” Des regrets partagées par l’entraîneur de Reims David Guion: “Le regret c’est qu’on n’a pas su punir notre adversaire, breaker. On n’a pas été assez tueur. Quand on domine notre adversaire comme ça a été le cas en première période, on doit gagner le match.”Pour la première fois de la saison, Strasbourg a enfin gagné à l’extérieur en championnat et c’est Amiens qui en a fait les frais, dans des proportions douloureuses: victoire 4-0 des Alsaciens au stade de la Licorne. Du côté de Dijon, on commence à se spécialiser dans les surprises face aux gros budgets: après la victoire 2-1 face au Paris SG début novembre, les Bourguignons ont cette fois renversé (2-1) Rennes, qui avait ouvert le score. De quoi permettre à ces deux mal-classés de reprendre un peu d’oxygène au classement… Lyon a souffert mais enfonce NiceAu Parc OL, où le jeu a dû être interrompu une grosse dizaine de minutes en raison de fumigènes, l’équipe de Rudi Garcia a tout bien fait pendant la première demi-heure: Jeff Reine-Adelaïde (10e), auteur de son premier but sous le maillot lyonnais, puis Moussa Dembélé sur penalty (28e) ont profité de deux erreurs grossières de la défense niçoise. Mais Marçal, dans un geste défensif mal maîtrisé, a expédié son pied dans la figure d’un adversaire (34e) et récolté un carton rouge qui a tout changé. A dix contre onze, Lyon a reculé, reculé et sans l’arbitrage vidéo (VAR), Kasper Dolberg aurait pu réduire le score dès la 49e minute. Le Danois n’y est parvenu qu’à la 78e minute, trop tard pour des Niçois trop maladroits et finalement réduits également à dix après l’exclusion de Patrick Burner pour un second avertissement (85e).Jusqu’où ira le SCO ? Malgré un coup de mou en octobre, Angers continue de s’accrocher au podium de la Ligue 1 et est même remonté à la deuxième place provisoire (24e pts) devant Marseille (3e, 22 pts), en déplacement à Toulouse dimanche soir. A domicile, l’équipe de Stéphane Moulin a signé une victoire courte mais précieuse (1-0) sur un but de Thomas Mangani à l’heure de jeu. Suffisant pour s’offrir une sixième victoire de la saison à domicile (en huit matches) et continuer à jouer les premiers rôles derrière l’intouchable Paris SG (33 pts).Autant dire que le duel contre l’OM, le 3 décembre au stade Raymond-Kopa, pourrait valoir très cher…LQ / AFPlast_img